La première heure de vie de bébé

Des chercheurs suédois ont planifié la première heure de vie de bébé. Savez-vous dès lors ce que bébé vit durant ces quelques instants ?

Des chercheurs suédois, ont observé – en 2011 – 28 bébés , venant tout juste de naître, à une heure de vie.
Leur étude vient d'être rendue publique. Elle prend en compte bien évidement de la médicalisation (ou pas) de l'accouchement.

-> A la minute 0,  bébé pousse un cri dès sa première inspiration d'air. Ses poumons s'ouvrent. Ce moment est douloureux pour le bébé.
-> A la minute 2, bébé est placé sur sa maman pour un "peau à peau". Une technique pour faire retomber les tensions et permettre au nouveau-né de stabiliser sa température. Si l'accouchement est pas une aventure anodine pour la maman, elle ne l'est pas plus pour bébé.
-> A la minute 5, bébé ouvre ses yeux pour la première fois. Il est capable de voir à une distance de 20 à 25 cm.
-> A la minute 8, bébé est de plus en plus actif et éprouve les premières sensations de faim. Il pousse des petits cris et cherche alors le sein de sa mère. Il porte ses mains à la bouche.
-> A la minute 18, bébé se repose
-> A la minute 36, bébé s'agite et est attiré par l'odeur de sa maman. La lactation se met en route.
-> A la minute 62, c'est la première tétée (si la maman a choisi d'allaiter son bébé). Le lait n'est autre que du colostrum, un liquide annonciateur du lait. Il apparaît en général vers le troisième trimestre de la grossesse et se poursuit durant les deux à trois jours qui suivent la naissance
- A la minute 70 : bébé s'endort calmement.

Comment parler à son bébé ?

Le bébé n'est pas un adulte en miniature. Seulement, la manière dont vous vous adresserez à votre bébé influencera sa vie future.

Chantonner, parler dans les aigus … attirent l'attention de bébé mais s'adresser à lui avec un vocabulaire riche et une syntaxe complexe permettront à son cerveau de mieux se développer et lui permettront à mieux apprendre tout au long de sa vie.
Les paroles des parents adressées directement à leur bébé restent primordiales dans son développement cognitif.

Parlez à votre bébé comme à un adulte sans expressions bêtifiantes mais avec un vocabulaire de qualité !
Ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité.

L’ordre de bébé dans la fratrie

La place que l'enfant occupe au sein de la famille va influer sa personnalité.

Que l'enfant soit l'aîné(e), le benjamin(e) ou encore le cadet(ette), sa place au sein de la famille, la position dans la fratrie est une variable importante de sa personnalité et guidera sa vie future.
Pour certains chercheurs, les parents agiront différemment selon la position de l'enfant au sein de la fratrie.

La place du premier enfant
Le premier enfant, est celui avec lequel les parents sont entrés dans la parentalité. Sur-protecteurs et hyper attentifs en général, les parents surveillent la respiration de leur bébé lorsqu'il dort, sa première dent, ses premier pas … toujours inquiets pour lui.
L'aîné aura tendance à être responsable, fiable et perfectionniste. Il est programmé pour réussir et adopte un statut de mini-parent.
D'après les divers études menées sur ce sujet, les ainé(e)s se dirigent souvent vers des carrières telles que "le droit, médecine ou en tant que PDG".

La place du deuxième enfant
L'enfant du milieu "est souvent dominé par le premier, qui est plus vieux, plus sage et plus compétent". Il y a moins d'angoisse avec ce nouvel enfant. Les parents ont plus d'expériences. Plus fatigués parfois, les parents sont plus flexibles et apportent à cet enfant moins d'attention.
L'enfant numéro 2 sera plus "coopératif et flexible" mais soucieux d'une certaine justice.
Les enfants arrivant en seconde position se retrouvent souvent dans "des carrières de pouvoir", à la recherche d'attention.

La place du "petit dernier" ou le bébé
Avec l'arrivée d'un troisième enfant (ou plus), le "petit bébé", les parents ont acquis une sérieuse expérience. Terminés les angoisses et les doutes liés à une première naissance.
Les toutes premières fois (premiers pas, premiers mots …) ne sont plus sujets aux grands émois. Elles ne sont plus reléguées aux calendriers des aux grands évènements.
Il faudra alors à ce petit dernier faire preuve de beaucoup de séduction pour arriver à ses fins.
Toutefois, ce petit dernier aura plus de liberté et apparaitra comme indépendant.
Les enfants arrivant en dernière position se retrouvent souvent à oeuvrer dans "le monde du spectacle" (acteur, comédien, réalisateur, écrivain …) mais aussi dans des carrières médicales ou professorales.

L'enfant unique
Les enfants uniques ont beaucoup de points communs avec les aînés : "ingénieux, créatifs, confiants et indépendants." et très souvent matures.

Connaitre ses enfants, c'est leur permettre de se développer en confiance, de les aider à se construire et à trouver leurs voies. Les frères et soeurs sont différents et il est donc normal de les élever comme différemment.
A vous parents de créer pour votre enfant, un environnement "sain, sécurisé et stimulant", une charpente qui l'aidera à voler un jour de ses propres ailes.

Source Huffingtonpost

Pourquoi les bébés mettent ils tout à la bouche ?

Dès que son regard croise un objet, bébé ne peut s'empêcher de tout mettre à la bouche. Pourquoi ?

La seule manière pour les bébés d'appréhender et s'approprier le monde qui les entoure passe par la bouche.
Les "psy" appellent ce passage, le stade oral et l'associe à une source de jouissance.
La première année, la bouche est pour votre bébé une réelle source de plaisir.

Ce étape est nécessaire à son développement.
Votre bébé va ainsi explorer le monde qui l'entoure, découvrir de nouvelles textures, de nouveaux goûts … et tout cela passe naturellement et spontanément par la bouche. Cette zone est particulièrement sensible chez les bébés.
Cela commence par ses doigts, ses mains, ses pieds, vos joues, les objets posés à côté de lui …

Aidez le dans son exploration. Faites tout de même attention à ce qu'il ne porte pas à la bouche des objets dangereux. Les risques sont faibles les premiers temps. Mais dès qu'il commence à ramper, il vous faudra redoubler de vigilance.

Comment mon bébé voit-il?

A la naissance, la vision de votre bébé est floue. Elle est encore au stade de développement.

A la naissance, votre bébé voit des lumières et des formes. Sa vision va continuer durant sa première année.
Les nouveaux-nés ne peuvent seulement voir des objets qui se situent entre 20 et 40 cm d'eux.
Ainsi, votre enfant ne voit nettement que des objets de couleurs très contrastées, comme un damier ou un "objet" très près de lui (votre visage).

Vers 1 mois
A l'âge d'un mois, votre bébé est capable de concentrer ses deux yeux sur le même objet. Il peut ainsi suivre du regard des objets allant de gauche à droite ou inversement.
Vous pouvez ainsi vous amuser à faire passer de gauche à droite un hochet devant ses yeux ou bouger délicatement votre têté devant lui.
C'est à cet âge que votre bébé commence à vous regarder droit dans les yeux.

A partir de 2 mois
A partir de deux mois, votre bébé est capable de faire la différence entre les couleurs.
Au début, il distinguera des nuances semblables comme le rouge et le orange. Il montrera une nette préférance pour les couleurs vives.
Encouragez cela en laissant votre bébé, montrez lui des images, des livres, des jouets très colorés.

Après 5 mois
Après cinq mois, votre bébé pourra repérer au loin des petits objets et pourra faire la différence entre les couleurs pastelles.

Après 8 mois
Après huit mois, la vision de votre bébé est plus ou moins similaire à celle d'un adulte. Votre bébé est même capable de reconnaitre des figures ou encore des objets qui se trouvent à des distances éloignées.

Si vous pensez que votre enfant pourrait avoir un problème de la vision, il est impératif de prendre un rendez vous avec votre ophtalmologue le plus tôt possible.

Prédire la couleur définitive des yeux de son bébé

A la naissance beaucoup de parents tentent d'analyser la couleur des yeux de leur bébé et d'en prédire la couleur future.

De la naissance à 6 mois la couleur des yeux du bébé peuvent changer à la grande surprises des parents.

Le Dr Edwige Antier a mis au point une méthode utilisable par tout parent un peu observateur qui consiste à calculer "l'indice de pigmentation".
Elle a d'abord testé de cette méthode dans son cabinet sur près de 400 bébés et ne sait pratiquement jamais trompée.
La méthode est très simple et les résultats sûrs à près de 80%.
Pour cela vous attribuerez à chaque caractère des points.

A vous de jouer !

La couleur des cheveux :
- très blonds : 1 point
- blonds : 2 points
- roux : 3 points
- châtain clair : 4 points
- châtain foncé : 5 points
- noirs : 6 points

La couleur des sourcils :
- blonds : 1 point
- châtains : 2 points
- noirs : 3 points

L'aigrette du front ("une tache rosée qui part entre les sourcils à la racine du nez et remonte en triangle vers le front, sur la ligne médiane")  
- si elle est très nette : 1 point
- si elle est discrète : 2 points
- si votre bébé n’en a pas : 3 points

Les tâches rosées des paupières. Elles se trouvent sur les deux paupières à partir de la racine du nez.
- si elles sont très apparentes et diffuses : 1 point
- si elles sont discrètes : 2 points
- si elles sont absentes : 3 points

La tâche rose de la nuque. Vous la verrez en soulevant les cheveux au milieu de la nuque.
- si elle est nette: 1 point
- si elle est discrète : 2 points
- si elle est absente : 3 points

La tâche bleue. "De couleur bleu-gris, elle se trouve en bas de la colonne vertébrale, au niveau du sacrum, peut remonter plus haut le long de la colonne, ou s’étendre plus latéralement vers les fesses."
- si elle est absente 1 point
- si elle est discrète: 2 points
- si elle est nette: 3 points

Additionnez désormais vos points obtenus.
Le total vous donne une moyenne quant à la couleur définitive des yeux.

- de 6 à 7 points : yeux "bleu très clair",
- de 8 à 9 points : yeux "vert"
- de 10 à 11 points : yeux "gris"
- de 12 à 13 points : yeux "bleu foncé"
- de 14 à 15 points : yeux "marron clair"
- de 16 à 18 points : yeux "marron foncé"
- de 19 à 21 points : yeux "noirs"

"Les résultats sont d'autant plus fiables qu'ils concernent les couleurs extrêmes: bleu clair, marron foncé et noir.
Il est plus difficile d'établir une couleur oscillant entre le gris et le vert par exemple qui "vient du fait que, même à l'âge adulte, la couleur oscille entre ces tons, selon la luminosité ou la tonalité des vêtements".

Merci à @Marion

Votre avis est important pour d'autres mamans.
Venez donner les résultats de ce test afin de le rendre plus pertinent.

Pour aller en savoir plus :
Prédire la taille de l'enfant à l'âge adulte
Le langage de l'enfant
 

 

 

Les jeux de votre enfant sont-ils sexué ?

Poupées pour les filles, voitures pour les garçons… pourquoi de tels stéréotypes ? Faut-il gommer les différences à travers les jeux ? À partir de quel âge les jouets deviennent-ils sexués ?

Les jeux jouent un rôle important dans le développement de votre enfant.
Doit-on pour cela rentrer dans les stéréotypes d'arrière garde ?

Bébé de 0 à 18 mois
Rose pour les filles, bleu pour les garçons… les vieux codes ont la vie dure ! Mais d’où vient ce clivage ? Il résulte en partie de l’attitude des parents, souvent attachés aux vieilles habitudes. Effectivement, ce sont eux qui ont tendance à entretenir cette différence fille/garçon. Un nouveau-né, lui, ne perçoit pas du tout ces différences… Alors, si votre petit garçon se prend d’affection pour une poupée, ou votre petite fille pour un camion, pas de problème !

Petit truc de maman
Pour sortir des stéréotypes sans choquer votre entourage, et en particulier les grands-parents, abandonnez les couleurs symboliques des deux sexes, le rose et le bleu, et adoptez des couleurs neutres comme le jaune, le blanc, le vert… Optez également pour des jouets non sexués : peluches, mobiles, hochets, cubes. Ce choix de neutralité incitera votre entourage à en faire de même.

Bébé de 18 à 30 mois
Ici, personnalité et préférences de votre tout-petit se confirment. Soyez à son écoute pour déterminer les jouets qui lui conviendront le mieux. Quand vous jouerez avec votre tout-petit, gardez à l’esprit que taper dans une balle n’est pas réservé aux garçons, et que le dessin n’est pas uniquement destiné aux filles. Quel que soit le sexe du bébé, l’important est d’être stimulé dans ses apprentissages : puzzles, dessins, pâtes à modeler pour stimuler la concentration. Jouets à traîner pour développer la marche et jeux de construction pour se repérer dans l’espace. Dans tous les cas, l’identification sexuelle est inexistante. C’est au moment de l’acquisition de la propreté qu’ils comprendront en quoi, physiquement, ils diffèrent.

Petit truc de maman
Si vous avez des enfants de sexes différents, optez pour un coffre à jouets commun. Ils joueront ainsi naturellement avec tous les jouets. Si vous n’avez qu’un seul enfant, ne privilégiez pas les jouets traditionnellement destinés à son sexe.

Enfant autour de 3 ans et au-delà
À cet âge, débute le processus d’imitation et d’identification de l’entourage, ainsi que l’acquisition des règles de comportement social. Vers 3 ans, une fille sait qu’elle est une fille, et un garçon qu’il est un garçon. Jouer au papa et à la maman va devenir un jeu très amusant. Concernant les loisirs, si votre fille veut faire du judo, et votre garçon de la danse, qu’à cela ne tienne. Accepter la part de féminité d’un garçon et le côté volontaire ou casse-cou d’une petite fille est capital pour son évolution et son bien-être.

Petit truc de maman
Usez et abusez des histoires et des contes pour enseigner à votre enfant l’égalité des sexes, et aménagez-les pour montrer que garçons et filles peuvent vivre les mêmes choses : Cendrillon peut devenir Cendrin, Le Petit Poucet Poucette…


En savoir plus sur le développement des bébés :
Le language, la propreté, croissance de l'enfant 

Lire aussi autour des jeux et jouets de l'enfant:
Quid des jeux et jouets de votre enfant selon son âge

 

 

 

Prévoir la taille de l’enfant à l’âge adulte

La taille (comme le poids de l'enfant) est souvent sujet à de nombreuses préoccupations.

Nombreuses sont les mamans (comme les papas) à se poser des questions quant à la taille de leur enfant : grandit-il normalement ? est-il suffisamment grand pour son âge ? où quelle taille aura-t-il l'âge adulte ?

Hormis les facteurs génétiques, il est possible de prévoir la taille de son enfant à l'âge adulte. Bien sûr l'équation mathématique ne donne qu'une moyenne statistique et ne doit aucunement être prise comme telle.
Elle ne s'applique pas obligatoirement à chaque enfant.
La prévision de l'âge se base sur la formule de Tanner.

Prévision de la taille de la fille :
(Taille de la mère + taille du père)/2 – 6,5 cm

Prévision de la taille du garçon :
(Taille de la mère + taille du père)/2 + 6,5 cm

Si vous avez des doute, n'hésitez pas à prendre Rdv avec votre médecin. Il prescrira certainement un âge osseux. Cet examen est une échographie de la main.

Un article pouvons vous intéresser :
Un moyen original pour mémoriser le poids de votre bébé (durant la grossesse).

 

 

Le poids et la taille d’un bébé à 10 jours

Lorsque vous sortez de la maternité, un nouveau rôle s'offre à vous et avec lui une multitude de questions notamment concernant le poids et la taille de votre bébé.

Que vous allaitiez ou donniez le biberon, vous vous êtes certainement posées des questions quand au poids que pouvait (et devait) prendre votre bébé notamment avant le premier mois.

Voici quelques moyennes pouvant (peut-être) vous rassurer :

Poids de la fille :
> 3,3 kg
Minimum : 2,5 kg
Maximum : 4,4 kg

Poids du garçon
> 3,4 kg
Minimum : 2,5 kg
Maximum : 4,5 kg

Taille de la fille
> 49,5 cm
Minimum : 46 cm
Maximum : 54 cm

Taille du garçon
> 50 cm
Minimum : 47 cm
Maximum : 54 cm

Périmètre crânien
> 35 cm
Minimum : 32 cm
Maximum : 37 cm

Ces résultats ne sont que des moyennes
Si vous aviez le moindre doute, n'hésitez pas à consulter ou appeler votre médecin/pédiatre.

Un article pouvons vous intéresser :
Un moyen original pour mémoriser le poids de votre bébé (durant la grossesse).

Notre forum : Bébé

 

 

Les troubles du sommeil chez l’enfant

Très tôt chez l’enfant, certains troubles peuvent apparaître au cours du sommeil.

Pleurs, agitations, sueurs, angoisse … autant de manifestations qui interfèrent avec le sommeil.
Ces épisodes ne doivent pas être associés à ceux de l’adulte. Il existe en effet des confusions  entre la pathologie de l’adulte et celle de l’enfant.

Tentons de répertorier les différents troubles du sommeil.

Rêve d’angoisse
On peut l’observer vers l’âge de 2 ans.
L’enfant gémit, crie, pleure, appelle au secours. Parfois, il se réveille mais plus souvent c’est le lendemain matin que l’enfant raconte son « mauvais rêve ».
Le rêve d’angoisse serait plus fréquent en début de nuit, tandis que les rêves agréables prédomineraient en fin de nuit.

La terreur nocturne
Il s’agit d’une conduite hallucinatoire nocturne.
Brusquement l’enfant hurle dans son lit, les yeux hagards, le visage effrayé. Il ne reconnaît pas l’entourage, ni sa mère, paraît inaccessible à tout raisonnement.
La crise dure au plus quelques minutes. L’enfant se rendort aussitôt. Ces terreurs nocturnes surviennent au début de la période oedipienne (3/4 ans) et apparaissent dans le premier cycle du sommeil en début de nuit.
L’amnésie de la terreur est habituelle le lendemain au réveil.
 
Rêve anxieux
Il est intermédiaire entre la terreur nocturne et le rêve d’angoisse. L’enfant se réveille, inquiet, mais sans manifestations hallucinatoires; souvent il va dans le lit de ses parents pour se rendormir.

Et aussi : Comprendre le sommeil du nouveau-né

Les troubles du sommeil chez le jeune enfant et le bébé

Profitez également de nos nombreux forums pour poser vos questions