Solidarité : le don de jours de repos

Il est une proposition de loi qui mérite d’être rappelée et qui fait appelle à la solidarité et à la générosité de tout un chacun.

Désormais, toute personne pourra donner anonymement à un collègue ayant un enfant gravement malade une partie de ses jours de repos (RTT, jours de congés payés ou jours de récupération).

La proposition du député de la Loire, Paul Salen, visant à donner une partie de ses jours de repos à un collègue ayant un enfant gravement malade a été adoptée par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale.

Paul Salen explique «C’est à la suite d’une expérience vécue dans ma circonscription que cette proposition de loi vous est soumise. Une famille dont j’ai fait connaissance a eu la douleur de perdre un enfant de 11 ans des suites d’un cancer. Pendant sa maladie, le père a pu s’occuper et accompagner son fils grâce à une démarche originale de ses collègues de travail. En effet, les salariés de son entreprise qui le souhaitaient, ont pu lui faire don de façon anonyme d’heures de RTT, d’heures supplémentaires ou de récupération. Le geste de solidarité a été accepté par la direction de l’entreprise, et c’est un total de 170 jours qui a été crédité à l’intéressé. Ceci lui a permis de rester auprès de son fils malade et de pouvoir mettre en place une hospitalisation à domicile dans cette phase douloureuse de fin de vie

La loi mentionne qu’ « un salarié peut, sur sa demande et en accord avec l’employeur, renoncer anonymement à tout ou une partie de ses jours de repos non pris au bénéfice d’un autre salarié de l’entreprise qui assume la charge d’un enfant âgé de moins de 20 ans atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants

Toutefois le donateur devra garder 24 jours ouvrables de congé annuel.

Un congé de présence parentale existe déjà mais est très peu de bénéficiaires en ont droit. Il permet de bénéficier d’une réserve de jours de congé utilisée par le salarié pour s’occuper d’un enfant à charge atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants.

Source : Service Public

Notre forum : Mon enfant est hospitalisé

Vous pouvez désormais donner des jours de congés à un salarié pour un enfant malade